Accueil

Nouveautés

Informations Générales

Minéraux, Sphères, Oeufs & Systématique

Fossiles

Météorites & Tectites

Fulgurites

Commande &
livres

Liens

Inscription
en ligne

Contact

 

 

ALAIN CARION victime d'un
"CAR JACKING" après l'exposition
d'une partie de sa collection à Nantes.
(Octobre 2012)

A coté de l'épave.
 
Chronique de Nûremberg, météorite  d'Ensisheim perdus !
Ma dernière chasse aux météorites dans les décombres.
     

L'épave

 

J’étais invité par les organisateurs de la bourse aux minéraux de St Sébastien-sur-Loire, banlieue de Nantes, pour présenter une exposition de prestige avec une partie de ma collection personnelle de météorites. Après le remballage du dimanche soir 14 octobre vers 21h, j’ai été victime à 100 mètres de la salle d’exposition d’un «car-jacking ». Après avoir bloqué ma voiture avec leur berline, deux individus cagoulés,  sortent comme des diables d’une boite, un pied de biche en fer d’environ 50cm à la main. Ils tapent sur la voiture, l’un d’entre eux casse le rétroviseur conducteur, ouvre ma portière et me tire dehors en disant «donne moi ce que tu as dans les poches». Il  prend mon I-phone dans la poche de mon gilet,  essaye de fouiller dans ma poche  de blue-jean, me déleste d’une partie des billets que j’avais là, je me débats un peu et me relève, il veut fouiller ma poche de chemise où j’ai mes papiers d’identité et mes cartes de crédit, je me débats plus vivement. A ce moment un voisin ouvre une fenêtre et crie, mon agresseur marque un temps d’arrêt et remonte dans la voiture qui m’avait bloqué, l’autre individu démarre au volant de ma propre voiture. Je me retrouve au milieu de la route un peu hébété mais entier. Je réalise que ma voiture, mes chers objets, mes effets personnels m’ont été dérobés. Les policiers arrivent rapidement, ils retrouvent ma voiture une heure plus tard en train de finir de brûler. Les malfrats s’étant rendu compte de leur erreur,  avaient mis le feu pour effacer les traces ADN: en fait,  ils avaient confondu ma voiture avec celle d’un autre exposant qui, lui, présentait des bijoux en OR sur plus de cinq mètres linéaires.

Dans les décombres j’ai pu récupérer  quelques objets, certains peuvent être repolis ou restaurés, mais d’autres sont définitivement perdus. Ils avaient vidé toute la voiture pour chercher l’or et avaient réparti le contenu de la voiture sur le toit et tout autour. Dans l’incendie la température monte jusqu’à 800°, j’ai perdu toutes les petites météorites exposées, Ensisheim, Orgueil, les martiennes et les lunaires mais aussi les 18g de la fameuse météorite de Draveil donnés par Mme Comette, perdu également une planche de la chronique de Nüremberg de 1496 représentant et décrivant la chute d’Ensisheim de 1492, un dessin original de Théodore Monod et 4 tableaux sur l’espace de l’artiste RAF et la coupe d’un arbre qui avait connu l’événement de la Toungouska en 1908.

Les organisateurs avaient contracté une assurance auprès de la  MAIF, mais seule la salle d’exposition était assurée, ce qui est bien sûr contraire à tous les contrats d’assurance souscrits pour des expositions d’objets d’art ou autres.

D’habitude le contrat se définit comme « clou à clou ». A suivre.

N.B : Ma voiture et mes météorites ont  brûlé dans la commune de la Haye-Fouassiére, commune qui communique avec les «extra-terrestres» (cf : la photo du rond-point ci dessous), un signe du ciel!

 

     
Jules Verne et Tintin originaux perdus !
Bois de la Toungouska perdus !
La Haye-Fouassiére
     
"Hélios Rock" de RAF perdus !
 
"Nébuleuse de la Mouette" de RAF et posters de P. Bariand perdus !
Vue partielle de l'expo.
 
     
   
 
"Aurora Borealis welcome meteorites over a wheat field" de RAF perdus !
www.art-raf.com