Accueil

- météorite de chelyabinsk -
 
Chute du 15 février 2013

Cliquez ici pour acheter un morceau de Chelyabinsk

Météorite  CHELYABINSK   Bolide au dessus de Chelyabinsk Impact sur le lac de Chebarkul

 

Le 15 février 2013 vers 9h20 heure locale, une boule de feu suivi d’un énorme panache de fumée a illuminé le ciel au dessus de l’Oural. Quelques minutes plus tard, après un violent flash lumineux une explosion due à l’onde de choc du bolide endommagea de nombreux édifices et fit plus d’un millier de blessés. Une météorite venait de finir sa course près de la ville de Chelyabinsk située à 1500 km à l’est de Moscou.

Le météorïde avait une masse initiale estimée par la NASA à 11 000 tonnes, sa taille devrait être d’environ 18 mètres de diamètre. Il a pénétré dans l’atmosphère avec une vitesse initiale de 18 km/s et un angle d’entrée de 16,5 degrés. Une grande partie du bolide initial a été vaporisée, l’ablation lors de la traversée de l’atmosphère fut très importante, mais d’après les dernières estimations plusieurs dizaines de tonnes sont arrivées jusqu’au sol. L’ellipse de chute est immense, environ 70km sur 30km, peut-être la plus grande connue actuellement.

L’analyse de cette météorite a permis de la classer en chondrite ordinaire LL5. Elle fait partie des 85% des météorites les plus communes mais pauvre en fer elle sera difficile à retrouver avec les détecteurs de métaux. Actuellement, après l’hiver le sol est humide ce qui modifie et trouble les signaux pour la recherche; il faudra attendre la fin de l’été pour, sans doute, voir sur le marché de nombreux spécimens.

En tant que collectionneur j’ai voulu en acquérir une maintenant. J’ai contacté deux de mes amis russes, parmi les plus célèbres chasseurs de météorites:  l’un n’en possédait pas et l’autre avait des échantillons trop chers pour moi. J’ai donc contacté mon ami Mike, un américain peut être actuellement le plus grand « Meteorite Man », quelques jours après la chute il était sur place et a rapporté un joli lot dont ceux que je présente actuellement.

RAF, collectionneuse de météorites et artiste peintre s’est emparée du sujet et voici avec son aimable autorisation ses deux premiers tableaux sur la chute de la météorite de Chelyabinsk (www.art-raf.com).

Cet événement qui a eu une médiatisation planétaire nous a fait réfléchir sur le risque d’une catastrophe majeure. La NASA a bien enregistré les trajectoires de dizaines de milliers d’astéroïdes géocroiseurs, mais ceux d’un diamètre inférieur à cinquante mètres sont peu représentés dans les listings et pourtant leurs effets sur une zone de forte densité de population pourrait être dévastateur.


 


"Météorite en boules de feu dans le ciel de Chelyabinsk"

RAF

     
     

"Chute de la météorite de Chelyabinsk dans le lac gelé de Chebarkul" - RAF
     
 
     

 


 

Retour aux informations générales

Page principale

 

Accueil Contact Liens